Propriétaire terrien

Depuis plusieurs jours, je tente d’écrire cet article. Je n’y arrive pas. Pas comme je le voudrais. Quelque part, je crois que je ne le peux pas.
Mais impossible malgré tout de brider mes pensées. Un jour de février 2015, j’ai décidé d’arrêter de survivre et de commencer à vivre. Et pour cela, je ne peux ne pas partager ce qui m’habite. Alors je vais vous livrer tous ces morceaux de moi, décousus, au fil des jours. Recousus, au feel des mots.

Continue reading “Propriétaire terrien”